Étiquette : véhicule autonome

Le récap de la semaine

La mobilité est un secteur vibrant, pas une seule journée sans qu’au moins une nouvelle ne tombe. Dans le cadre de notre activité, nous avons besoin de faire une veille active pour ne pas perdre le fil. Pour valoriser tout ce travail, nous avons décidé qu’en plus de diffuser chaque jour sur nos différents canaux ...

Waymo, premier à lancer un service de mobilité autonome de grande ampleur

État d'avancementde Google Waymo, qui s'apprête à lancer son premier service commercial à Phoenix.

Les capteurs dans tous leurs états pour le véhicule autonome

Un excellent panorama des technologies et du marché des capteurs pour les véhicules. Ceux-ci sont utilisés aussi bien pour toutes les aides à la conduite (ADAS) type freinage d’urgence ou régulateur adaptatif que pour developer de la conduite autonome (Tesla Autopilot, navettes type Navya, véhicules « à confite déléguée » des constructeurs automobiles).  Le message à retenir ...

Uber en voie de McDonaldisation ? Et si Uber devenait le McDo de la mobilité ?

Uber sera-t-il encore là dans 3 ans ?

Et si Uber était en voie de MacDonaldisation ? Une mobilité-poubelle pour tous ?

Les constructeurs automobiles peuvent-ils survivre aux véhicules autonomes ?

BMW entend ne pas être en reste sur le véhicule autonome. Un de plus me direz-vous ! Plus précisément, le récent patron de l’entreprise munichoise désigne Apple et Google parmi ses concurrents menaçants, comme il se doit. Et les véhicules autonomes comme inévitables.  L’occasion pour moi de quelques échanges fiévreux avec Michael Oualid à la ...

L

Les vendeurs de pioches de la mobilité autonome

Bien souvent ce sont les vendeurs de pioche qui font fortune dans les ruées vers l’or. Et Valeo se verrait bien être le vendeur de pioche du véhicule autonome. En misant sur ses actifs et quelques rachats ciblés, c’est assez bien engagé. S’il est assez incertain de prédire qui emportera la mise du véhicule autonome ...

D

Du rôle de la réglementation dans le déploiement des véhicules autonomes

Au cœur du développement des véhicules autonomes, la réglementation, qui aujourd’hui ne permet globalement pas de faire rouler des véhicules de niveau 3 à 5 (classification SAE). Les réglementations évolueront certainement, à plusieurs niveaux. Toutefois cela sera tout sauf neutre. Les choix réglementaires auront un impact sur les business model et les expériences client qui ...