La Poste parle de mobilité durable (2/2)

Le Groupe La Poste a mis en ligne un double Livre Blanc portant sur la démarche Véhicule Electrique du Groupe et sa vision des enjeux de la mobilité. Ces deux documents, publiés en mars, n’avaient pas fait l’objet d’une diffusion officielle. Ils sont cependant maintenant disponibles sur le site de La Poste.

Le second document, « Les voies de la mobilité durable », se veut plus prospectif et synthétise des entretiens réalisés avec des experts et une recherche bibliographique des idées émergentes sur la mobilité. Lire la suite « La Poste parle de mobilité durable (2/2) »

Impacts pour l’Etat et les consommateurs de la hausse des carburants

Cette brève reprend les principales idées et conclusions de l’article « Hausse du carburant : neutre pour l’Etat à court terme… mais les consommateurs devront s’adapter ! » publié hier, auquel vous pouvez vous référer pour le détail des résultats cités.

Le gouvernement a annoncé mardi une baisse de 6c€/l du carburant à la pompe pour les ménages, répartie entre une baisse de 3c€/l de la TICPE, la taxe sur les produits pétroliers, et un « effort volontaire » jusqu’à 3c€/l de la part des distributeurs (grandes surfaces comme Leclerc ou pétroliers comme Total). Lire la suite « Impacts pour l’Etat et les consommateurs de la hausse des carburants »

La Poste parle de mobilité durable (1/2)

Le Groupe La Poste a mis en ligne un double Livre Blanc portant sur la démarche Véhicule Electrique du Groupe et sa vision des enjeux de la mobilité. Ces deux documents, publiés en mars, n’avaient pas fait l’objet d’une diffusion officielle. Ils sont cependant maintenant disponibles sur le site de La Poste.

Le premier document, « Les voix de la mobilité durable », revient sur la démarche de groupement de commande ayant abouti à la commande ferme de 22 000 véhicules électriques par des grands groupes, des collectivités publiques et l’Etat français. Lire la suite « La Poste parle de mobilité durable (1/2) »

Hausse du carburant : neutre pour l’Etat à court terme… mais les consommateurs devront s’adapter!

Si l’Etat réduit la TICPE pendant 3 mois de 3c€/litre, le bilan fiscal 2012 pour l’Etat restera positif, mais le transfert de taxes avantagera les plus aisés et les plus pollueurs. Au global les ménages les plus modestes verront leur budget carburant augmenter moins vite que celui des ménages aisés, mais c’est parce qu’ils s’adapteront plus vite à l’écart de prix par rapport au début de l’été.

Je me posais beaucoup de questions sur l’effet réel des augmentations de prix et les mesures fiscales pour les limiter, jusqu’à ce que je me plonge ce week-end, grâce à @TdF__ademe, dans la lecture d’un document récent de l’INSEE, « Consommation des carburants : effets des prix à court  et à long terme par type de population ». C’est une lecture essentielle pour qui veut mieux comprendre les impacts des évolutions de prix à la pompe sur les usages, au-delà des commentaires convenus que l’on rencontre habituellement. Il évalue, sur la base des enquêtes Budget des familles l’élasticité prix – consommation de carburant des ménages à court terme et à long terme. Lire la suite « Hausse du carburant : neutre pour l’Etat à court terme… mais les consommateurs devront s’adapter! »

Quel avenir pour la production automobile en France ?

Le gouvernement a annoncé au mois de juillet de nouvelles mesures de soutien aux véhicules « propres », à travers deux mécanismes de soutien : la pérennisation et l’augmentation de l’aide financière à l’achat d’une part, le recours à des fonds Investissements d’Avenir (supplémentaires ?) d’autre part. Ces mesures font partie d’un plan plus large de soutien à la filière automobile (française).

On notera tout d’abord que les mesures, annoncées semble-t-il dans la précipitation, n’ont rien de bien nouvelles, et s’inscrivent dans la lignée des plans mis en œuvre ces dix dernières années. En particulier les subventions à l’achat de véhicules électriques et hybriques ainsi que le programme Véhicules du Futur des Investissements d’Avenir ont été initiés par le précédent gouvernement. Il n’y a pas lieu de critiquer une certaine continuité de l’action de l’Etat, mais plutôt de s’interroger sur la manière dont l’Etat peut stimuler le développement d’une mobilité plus vertueuse tout en tentant de pérenniser une production industrielle automobile sur le territoire. Deux objectifs en apparence difficiles à concilier… Lire la suite « Quel avenir pour la production automobile en France ? »