Quels espoirs pour la #COP21 ?

Un petit rappel historique de la prise de conscience des enjeux climatiques. Pour bien démarrer la COP21.

Climat : cinquante ans de déni

Plus de 50 ans qu’on rame. Voire qu’on recule. C’est le cas dans les transports. Aucune baisse des émissions depuis 1990, pas de changement technologique, culturel ou comportemental majeur. On pourrait désespérer.

Il y a de nombreuses promesses technologiques. Il y a des mots politiques (parfois seulement) noyés dans des torrents de promesses, il y a enfin quelques belles utopies portées par des entrepreneurs et la société civile.

Et puis il y a ces pays gigantesques où l’on met les voitures à la route par milliers chaque jour, où les systèmes de transport sont quasi-inexistants. Ou les mêmes erreurs que les nôtres sont reproduites.

Publicités

Le Monde.fr – Climat d’insécurité

Climat d’insécurité
Petit rappel : le long terme et le court terme sont liés. De là à dire que le défi de la lutte contre le changement climatique en général, et pour la mutation de nos mobilités en particulier, est un levier de lutte efficace contre le terrorisme, il y a un pas qu’il faudra peut-être franchir un jour.

L’effet papillon de nos petits choix quotidiens ne devrait pas être mésestimé au profit de mesures sécuritaires dont l’efficacité n’est pas plus prouvée.

Le changement climatique pour les nuls : pourquoi la mobilité est un enjeu clef ?

Un guide complet d’introduction au changement climatique. Très bonne préparation à la COP21 !
Les transports, c’est 30% des émissions humaines, donc 30% du problème ! Voilà pourquoi on est là et pourquoi on travaille.., http://bigpicture.unfccc.int/

Changement climatique aux Etats-Unis : Sandy ravive le débat!

Le débat sur la changement climatique, très clivant aux Etats-Unis, aboutit graduellement à des positions idéologiques figées entre ceux qui pensent que le changement climatique est une réalité et qu’il faut prendre des actions politiques (90% des démocrates) et ceux qui rejettent, pour des raisons diverses, la réalité du changement climatique ou bien son origine anthropique. Pourtant les positions semblent moins figées qu’il n’y paraît dans l’opinion publique américaine qui a connu des évolutions marquées au cours des 15 dernières années. Si les actions de lobbying traditionnel ont eu leurs effets, voir mon article précédent Changement climatique aux Etats-Unis : un combat idéologique acharné. Mais aujourd’hui l’opinion publique semble davantage évoluer au gré des phénomènes météorologiques qui touchent ou non les Etats-Unis (soyons clair, les conséquences du réchauffement climatique en-dehors du territoire américain n’ont aucune influence sur l’opinion américaine).

Et si Frankenstorm, les sécheresses et autres évènements météorologiques extrêmes étaient désormais les seuls moyens efficaces d’enclencher une prise de conscience et un changement de comportement rapides ? Analyse…

Lire la suite « Changement climatique aux Etats-Unis : Sandy ravive le débat! »

Changement climatique aux Etats-Unis : un combat idéologique acharné

Changement climatique aux Etats-Unis : un combat idéologique acharné

Aux Etats-Unis, le changement climatique n’est plus avant tout une question scientifique pour en établir l’importance, les causes et les conséquences prévisibles, ni une question politique au sens des actions à mettre en oeuvre collectivement pour apporter des solutions à court et long terme. Aux Etats-Unis, le changement climatique est devenu une question idéologique, qui clive les débats et stérilise toute action politique. A tel point que les deux candidats à la présidentielle ont renoncé à mettre cette thématique au coeur de leur campagne. Lire la suite « Changement climatique aux Etats-Unis : un combat idéologique acharné »