Les Grands Travaux d’Anne Hildago

Les Grands Travaux d’Anne Hildago
A l’occasion du Forum Smart Cities Grand Paris, Anne Hidalgo, Maire de Paris et Présidente en date du C40 a accordé un long entretien à la Tribune. Elle y fait un tour d’horizon assez exhaustif des enjeux et des défis de la Métropole. Il en ressort quatre axes structurants.

Lire la suite « Les Grands Travaux d’Anne Hildago »

Publicités

La ville, la voiture et le MaaS

La ville, la voiture et le MaaS

Expérimenter la vie sans voiture, y compris en famille. Aux yeux du Figaro, un véritable défi, et difficile de leur donner tort tant la réalité des déplacements du quotidien suggère la quasi-impossibilité pour une famille avec enfants de se passer d’au moins une voiture au sein du foyer. 

Certes à Paris la majorité des ménages n’a plus de voiture, maison y trouve beaucoup de célibataires, de couples sans enfants, et la facilité de tout faire ou presque à pied ou en métro explique aisément ce fait en si complet décalage avec le reste de la France. 


Le Figaro relate ces expériences « un mois sans voiture », à Marseille et Paris certes, mais on pourrait citer quantité d’autres villes (y compris Cerg- Pontoise où j’habite) qui la proposent depuis des années. En échange on vous donne accès aux transports en commun, aux vélos en libre-service, à l’autopartage, et à une forme de coaching. Cela fonctionne bien, mais surtout avec des publics déjà intéressés par le concept et prêts à « essayer », il faut bien le reconnaître.


Un cran plus loin mais dans la même veine, Ubigo a inauguré le concept de MaaS (Mobility as a Service) à Göteborg : remplacer la voiture individuelle est l’objectif (pour s’affranchir du coût fixe qu’elle représente qui incite à toujours privilégier « rationnellement » ce mode, autant que possible), il faut proposer une expérience unifiée, au moins aussi fluide, efficace et fiable en combinant toutes les offres disponibles sur un territoire, avec une seule appli et un seul système de facturation. Cette approche est devenue un véritable « buzz-word » dans le milieu des transports, avec des attentes excessives pour en faire la solution à tous les problèmes, en particulier en l’accélérant avec le véhicule autonome. 

Pour aller plus loin

Au sein du Lab OuiShare x Chronos nous avons publié un panorama de ces solutions MaaS et de leurs modèles

Et nous avons lancé une exploration prospective, Mobility as Networks, qui va plus loin en faisant le lien entre le projet politique, le territoire, les solutions et La question des données. 

N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus !

Une vérité difficile sur la voiture en ville

Une vérité difficile sur la voiture en ville

« La voiture individuelle (l’autosolisme) n’a pas sa place en ville, tout comme les piétons et les vélos n’ont pas leur place sur l’autoroute »

Yves Crozet (économiste) nous rappelle dans sa tribune quelques évidences qu’il est nécessaire de rappeler parce que nous cherchons à ignorer ce qui est sous nos yeux :

  • Toute la digitalisation des transports, et Mobility as a Service (MaaS), est fort bien et apportera plein de choses mais ne transformera pas seule nos mobilités ;
  • Dans les villes les transports publics de massse forment l’ossature inévitable de tout réseau de transport performant. La voiture individuelle (autonome ou non) étant un gâchis de place non soutenable ;
  • La digitalisation porte beaucoup sur les voitures. Si un meilleur remplissage des voitures et un meilleur partage (pour en réduire le nombre) sont souhaitables, ils ne sont pas suffisants ;
  • En centre-ville la solution est connue depuis longtemps mais politiquement difficilement soutenable : La voiture individuelle (l’autosolisme) n’a pas sa place, tout comme les piétons et les vélos n’ont pas leur place sur l’autoroute ;
  • Toutes les villes sont donc confrontées à un équilibre à trouver entre coercition (le bâton) et soutien à l’innovation numérique (la carotte), et elles doivent le faire à l’échelle du bassin de vie, pas uniquement les limites administratives pour ne pas exclure une partie de la population par des dispositifs trop coercitifs ou des innovations inaccessibles. 

Quand nous n’enseignerons plus les moteurs thermiques aux ingénieurs

Quand nous n’enseignerons plus les moteurs thermiques aux ingénieurs

Ce temps viendra. Et si bientôt se préparait la fin du moteur thermique ? Ce n’est pas le sujet de l’article suivant qui m’a inspiré, qui porte sur la fin de la téléphonie RTC analogique. Toutefois cela m’a fait réagir et me projeter dans l’enseignement que reçoivent les élèves ingénieur. Lire la suite « Quand nous n’enseignerons plus les moteurs thermiques aux ingénieurs »

Quelle place pour des voitures modulaires de petite série ?

Une initiative de plus pour proposer une voiture modulaire qui s’adapte aux contextes et usages, qui remette l’utilisateur au centre non seulement de l’expérience mais aussi du processus de conception. Ces français de FranceCraft n’ont pas choisi l’Open Source comme d’autres. Cela ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas attirer une communauté autour de leur objet. Encore qu’il ne soit pas clair comment ils vont s’y prendre.

Pour éviter l’écueil des « petits » constructeurs traditionnels il faut que la nouvelle génération trouve un subtil équilibre entre massification d’une plateforme et pièces standardisées, production personnalisée / à la demande des composants qui peuvent l’être de manière compétitive, le tout animé par une communauté vivante et diverse de créateurs et utilisateurs, qui permettront à la plateforme d’atteindre des volumes, et de trouver une diversité de réutilisations qui feront sa valeur ajoutée par rapport à des véhicules de série.

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/start-up/2016/01/04/32004-20160104ARTFIG00056-ces-francais-ont-cree-une-voiture-modulaire.php

Réduire la voiture en ville, c’est gagner de la place !

C’est libérer de la place dans les nouvelles constructions, libérer de l’espace public.
C’est réaliser que pour un appartement en ville plus de foncier peut être dédié à votre voiture qu’à votre chambre.

Du coup la voiture oui bien sûr c’est utile. Mais à la demande ! Comme cela j’augmenterai la taille de ma chambre…

Cette année j’ai déjà travaillé sur 3 projets de nouveaux quartiers afin d’y apporter des solutions pour réduire la taille du stationnement. Avec le foisonnement des places (des solutions comme ZenPark, CoPark ou Parking Facile) et des solutions d’autopartage on peut réduire le foncier dédié au stationnement de 30%, ce qui conduit à des réductions de coût et une réaffectation à d’autres usages.

On peut aller plus loin demain avec des solutions technologiques françaises de roture pour automatiser entièrement le stationnement et gagner encore 30% sur le foncier !
http://mobilitylab.org/2015/12/01/carsharing-can-open-parking-spaces-to-happier-healthier-lives-for-all/

KPMG fait son show sur la voiture en 2050

Ils prédisent 35% de kilomètres parcourus en plus ! La voiture reine ? En considérant que les véhicules autonomes sont des voitures seulement…

Avec une prédiction terrible en conclusion : dans 10 ans les principaux constructeurs mondiaux auront disparu comme entités indépendantes. http://fortune.com/2015/11/17/la-auto-show-vehicle-miles/
Dirigeants de l’automobile, vous savez ce qu’il vous reste à faire : une petite consultation chez KPMG !