Les flottes tireront le déploiement des « véhicules à faible émission »

On peut regretter que la loi de transition énergétique définisse les véhicules à faible émission (du moins dans son décret d’application) de manière assez light, qui sera rapidement dépassée. Mais au moins existe une exigence pour les flottes publiques et celles des loueurs. C’est déjà pas mal.

L’idéal serait plutôt de faire référence à une performance correspondant au 5ème percentile des ventes pour définir les véhicules performants. Ainsi la performance exigée s’améliorerait chaque année.
http://www.flotauto.com/gestion/loi-transition-energetique-renouvellement-flottes-41525

Une transition vers des véhicules bas carbone, bénéfique pour le climat et riche en emplois

Une étude financée par les constructeurs automobiles affirme qu’il faut toujours autant de voitures en 2030-2050, mais largement électrifiées, et que tout ira bien. Libre à vous de la pendre pour argent comptant.

La réalité est peut-être complexe : landimplenelevtrificatione suffira pas (ou rieuse d’entre difficile à atteindre / soutenable) sans questionner nos mobilités : moins de certaines mobilités, plus de partage…
http://mobile.lemonde.fr/planete/article/2015/11/26/une-transition-vers-des-vehicules-bas-carbone-benefique-pour-le-climat-et-riche-en-emplois_4818342_3244.html?xtref=http://utca.fr/une-transition-vers-des-vehicules-bas-carbone-benefique-pour-le-climat-et-riche-en-emplois/

Bon maintenant je vais lire en détail au-delà de la synthèse…