Hyperloop arrive !

Hyperloop arrive !

Au moins en version test, on devrait voir ce que cela donne au cours des 18 prochains mois puisque 2 compagnies dédiées se sont lancées pour développer le concept et bâtir un prototype. 2 entreprises indépendantes et SpaceX (qui n’ira pas au-delà du pilote) puisque l’originalité du projet d’Elon Musk est d’être ouvert à tous ceux qui veulent s’ saisir !

Outre la faisabilité technique (qui déclenche des frissons) de ce mode de transport en capsules lancées à plus de 1000 km/h, c’est le détail des coûts de developpement et du modèle économique pouvant être bâti autour de ce mode de transport qui sera déterminant pour son avenir : s’il est convaincant les projets fleuriront, notamment en Asie, plus difficilement en Europe par conservatisme (mais on n’est pas à l’abri de surprises).

La note originale d’Elon Musk pour tout comprendre :
http://www.spacex.com/sites/spacex/files/hyperloop_alpha.pdf

http://motherboard.vice.com/read/every-company-in-the-hyperloop-game-will-have-test-tracks-next-year

  

Hyperloop et les prometteurs projets du Startup Bootcamp

La semaine passée l’accélérateur Startup Bootcamp présentait sa première promo de startups européennes dédiées à la mobilité et aux transports. Partenaires de la Fabrique des Mobilités, celle-ci était représentée par Alexis Marcadet pour OuiShare.
http://lafabriquedesmobilites.fr/non-classe/la-fabrique-invitee-au-startupbootcamp-de-berlin/
L’occasion pour les participants de rentrer dans le projet Hyperloop totalement démentiel et basé sur une communauté d’experts internationale prenant part à son développement. On retrouve dans ce projet des intuitions partagées par la Fabrique, par OuiShare et de plus en plus d’innovateurs : pour créer des ruptures, il faut avancer ensemble, il faut avancer vite, il faut partager !

Vous devriez apprécier aussi la présentation synthétique de 8 startups très diversifiées, certaines sur des concepts déjà connus, d’autres très novateurs. On a hâté de voir si certaines d’entre elles vont avoir de la traction et si elles pourraient bénéficier de la Fabrique des Mobilités