Un business model pérenne naît d’une stratégie de long terme

Un business model pérenne naît d’une stratégie de long terme

Voici une parfaite illustration de la manière dont un constructeur met en œuvre une stratégie de long terme pour construire un business model pérenne en Chine, en travaillant aussi bien la compréhension du marché et des clients, que les partenariats stratégiques en vue d’une production efficace au meilleur coût. Tout ceci conduit à une proposition de valeur permettant à BMW de s’implanter durablement sur ce nouveau marché, notablement différent du marché européen.

Source : www.MotorBlog.com
Pour y parvenir BMW a développé des partenariats locaux, développé sa gamme de véhicules d’une manière tout à fait spécifique, y compris en lançant la gamme BMWi, mis en place un réseau de distribution, etc. Ci-dessous les points-clef de l’étude de cas ESSEC qui mérite d’être lue : 1/ Prenez le temps d’apprendre à connaître vos consommateurs. 2/ Profitez de la connaissance d’un acteur local
3/ Ne prenez pas de raccourci : construisez votre marque comme si vous partiez de zéro 4/ Pensez à la croissance de votre marque dans l’avenir
5/ Préparez-vous aux fluctuations économiques, sociales, politiques, etc.

http://knowledge.essec.edu/fr/strategy/les-5-lecons-de-bmw-en-chine.html

Bien sûr tout n’est pas forcément aussi simple et rose que ne le laisse entendre une étude de cas comme celle-ci. La stratégie mise en œuvre par BMW n’était pas forcément entièrement pensée dès le départ et les circonstances ont probablement conduit à choisir des voies qui n’avaient pas été envisagées au départ, comme certains partenariats avec des acteurs locaux.

Pour terminer, petit bonus avec la BMW i8 en compétition avec la M4 (vidéo dans la source ci-dessous). Il fallait que la modernité l’emporte apparemment… http://www.topgear.com/car-news/video/top-gear-drag-races-1-bmw-i8-vs-bmw-m4

[end]

Lire la suite « Un business model pérenne naît d’une stratégie de long terme »

Voiture électrique : les chinois en embuscade

On oublie facilement de regarder au-delà de notre aire géographique de référence. Quand nous parlons de véhicule électrique nous nous concentrons souvent sur ce que nous voyons en Europe et aux US. C’est souvent mitigé.

Pendant ce temps-là en Chine ils mettent l’accélérateur sur la voiture électrique, et font feu de tout bois : primes à l’achat, investissement dans les infrastructures, developpement de gammes élargies, incitations réglementaires (stationnement, circulation). Le cocktail complet, à une échelle bien plus grande que chez nous. Cela donne des choses étonnantes comme ce véhicule électrique urbain : une sorte de Twizy lowcost (encore que le prix soit discutable).

Le positionnement des chinois sur les véhicules électriques a du sens. À horizon 2050 les hydrocarbures ont peu d’avenir dans l’automobile, et la Chine est déjà très dépendante des carburants fossiles. A Viet terme les gains d’émissions de CO2 ne sont pas évidents vu le rôle majeur du charbon dans la production électrique, mais à long terme cela devrait aussi évoluer.
Une raison bien plus forte encore est que la Chine connaît des épisodes de pollution absolument épouvantables. Par conséquent la question sanitaire autour de la mobilité est essentielle et le véhicule électrique est indiscutablement plus vertueux que le véhicule thermique.

L’électrique a donc de beaux jours devant lui en Chine.

http://www.bloombergview.com/articles/2015-12-10/to-see-the-future-of-electric-cars-look-east