Demain, les station-services indépendantes des entreprises pétrolières ?

Demain, les station-services indépendantes des entreprises pétrolières ?

La recharge rapide dans les station-services, ce serpent de mer qui refait surface. En 2010-2011 déjà, au début du cycle de developpement de l’électrique actuel, c’était un gros sujet. Il ne s’est rien passé.

Les raisons sont assez évidentes : des volumes de clients et de recharge trop réduits, des problèmes de moustique / sécurité, un problème fondamental de business model, la réticence d’acteurs publiques et de l’énergie (ERDF au premier chef en France, qui ne voulait pas voir de charge raide se développer).

Entre-temps des acteurs ont émergé comme Tesla qui ont préféré déployer eux-mêmes l’infrastructure dont ils avaient besoin. Y compris parfois dans des station-services.

Les pétroliers vont-ils revenir dans le jeu ? Cela reste douteux, du moins sera-ce à petits pas. Les stratégies sont variées, et l’écart entre l’intérêt business de la gestion des station-service (qui veulent préserver leur chiffre d’affaires, leurs revenus et leurs clients) et les majors pétrolières qui veulent essentiellement… vendre du pétrole !

Demain les stations Shell auront de plus en plus intérêt en effet à attirer les utilisateurs de véhicules électriques avec des services de recharge de qualité, sur lesquels ils pourront se différencier par les services et les tarifs (contrairement à l’essence qui est un produit très faiblement différencié). Ces clients font aujourd’hui partie des segments les plus favorisés. Demain y seront inclus les classes moyennes supérieures. Surtout ces clients s’arrêteront systématiquement 30mn environ, ce qui en fait de bien meilleurs clients que ceux qui s’arrêtent pour un (petit) plein, passent aux toilettes et repartent aussi sec. Cela a d’autant plus d’importance si l’on considère que les stations-services vivent autant des revenus annexes que de la vente de carburant (qui finance certes les coûts fixes).

De son côté la major Shell a peu intérêt au developpement du véhicule électrique, puisque le principal débouché de la production de pétrole, c’est le carburant.

Peut-on en conclure que demain les réseaux de station-services n’appartiendront plus seulement à des majors du pétrole, mais davantage à des leaders de la grande distribution ou des services ?

https://www.theguardian.com/environment/2016/sep/13/electric-cars-could-be-charged-at-shell-service-stations-from-2017

Le dernier kilomètre logistique, secteur bouillonnant et oublié de la mobilité

Quand on évoque la mobilité, qu’on travaille dessus, c’est surtout de la mobilité des personnes dont il s’agit. Sauf lorsqu’on travaille à La Poste certainement (j’en garde un bon souvenir) !
À La Poste comme chez Amazon le vrai sujet ce sont les colis et les marchandises, la logistique. Depuis des années les uns comme les autres développent des services pour optimiser et améliorer l’expérience de livraison : livraison à vélo / à la demande, livraison en une heure, en soirée, en conciergerie, etc. Quelques exemples ci-dessous.
http://www.logicites.fr/2016/09/12/dernier-kilometre-toujours-plus-vite-toujours-cher-toujours-plus-vert/

Le plus intéressant dans l’article ci-dessus toutefois c’est la question des technologies au service de la livraison. On parle beaucoup de drones chez Amazon, de véhicules autonomes pour les personnes voire des livraisons. Alors que des solutions plus pertinentes dans un horizon de temps court apparaissent. Un exemple ? Le robot drone roulant, aux nombreux avantages : technologie relativement mature, possibilités d’essaims de robots, coût unitaire modéré, faibles contraintes techniques / réglementaires sur la circulation, faibles risques d’accidents (en particulier corporels) en adaptant la vitesse.

Ce type de solution pourrait très bien envahir nos rues en une dizaine d’années une fois qu’elles auront prouvé leur efficacité. Pourtant on en parle bien peu.

WoCoMoCo 2016

WoCoMoCo 2016

WoCoMoCo is World Collaborative Mobility Congress. Its 4th edition is held in Warsaw. This article is in English and will be updated regularly during these two days with thoughts and a summary of what happens.

Please feel free to offer comments & contents & lins to your presentation or additional materials related to the conference. It will add them to the main article.

Below is WoCoMoCo 2016 official program.

Lire la suite « WoCoMoCo 2016 »

Quand nous n’enseignerons plus les moteurs thermiques aux ingénieurs

Quand nous n’enseignerons plus les moteurs thermiques aux ingénieurs

Ce temps viendra. Et si bientôt se préparait la fin du moteur thermique ? Ce n’est pas le sujet de l’article suivant qui m’a inspiré, qui porte sur la fin de la téléphonie RTC analogique. Toutefois cela m’a fait réagir et me projeter dans l’enseignement que reçoivent les élèves ingénieur. Lire la suite « Quand nous n’enseignerons plus les moteurs thermiques aux ingénieurs »

Les constructeurs automobiles peuvent-ils survivre aux véhicules autonomes ?

Les constructeurs automobiles peuvent-ils survivre aux véhicules autonomes ?

BMW entend ne pas être en reste sur le véhicule autonome. Un de plus me direz-vous ! Plus précisément, le récent patron de l’entreprise munichoise désigne Apple et Google parmi ses concurrents menaçants, comme il se doit. Et les véhicules autonomes comme inévitables. 

L’occasion pour moi de quelques échanges fiévreux avec Michael Oualid à la pause café cet après-midi : quelle place pour l’humain face à la technologie ? Pourquoi, au fond du fond, des véhicules autonome ? Ou plutôt pour quoi faire ? En réalité ce ne sera certainement pas pour résoudre le problème de la sécurité routière comme le suggèrent ces temps-ci à l’unisson le MIT, TIME Magazine et quelques autres. Du moins pas seulement…

M. Kruger résume parfaitement la situation finalement : « Comment justifier l’existence de véhicules BMW, une marque qui a placé le plaisir de la conduite individuelle au centre de tous ses efforts et développements ? »

  
Voilà le vrai défi de l’industrie automobile pour les deux prochaines décennies : se réinventer alors que le sens même, le substrat de ce qu’ils vendent, la mobilité individuelle, évolue profondément et inexorablement. 

Embarquez pour l’aventure Innovation Summer Camp 2016 !

Embarquez pour l’aventure Innovation Summer Camp 2016 !

Le concept Innovation Summer Camp

L’Innovation Summer Camp (ISC) est une université d’été d’une semaine destinée à tous les étudiants aux étudiants de Bac+3 à un niveau thèse ayant une « fibre entrepreneuriale » qui souhaitent la tester et s’outiller de concepts et méthodes (issus du lean startup) directement applicables à leurs futurs projets entrepreneuriaux : design thinking, conception centrée sur l’expérience utilisateur (UX), méthodes Agile, utilisation des Communs… Lire la suite « Embarquez pour l’aventure Innovation Summer Camp 2016 ! »