À l’aube de transformations radicales ?Une semaine de veille mobilité

SUV, immobilier, train, Chine, véhicule électrique et vélo en ville – Actus d’innovation et de mobilité

Nous inaugurons un nouveau format de veille sur les thématiques de mobilité, de développement urbain et immobilier, les usages autant que les modèles économiques et la gouvernance.

Chaque jour, retrouvez une nouvelle commentée sur notre compte Twitter et notre page LinkedIn.

Chaque semaine la sélection de veille et son analyse fait l’objet d’un post dédié sur ce blog, et vous pouvez la recevoir directement dans votre boîte email en vous inscrivant à notre newsletter.

Des vertus du vélo en ville

Transport for London vient de publier une synthèse rassemblant les résultats de 29 études réalisées avec ses partenaires démontrant sans concession les vertus de la marche 🚶‍♂️🚶‍♀️et du vélo 🚲 en ville.

➡️ Economie : Le réaménagement des rues commerçantes et des centres villes en faveur des mobilités actives revitalise l’activité économique et permet une augmentation allant jusqu’à 30% des ventes pour les commerçants,

➡️ Travail : Amélioration du bien-être au travail, baisse de l’absentéisme et augmentation de la productivité

➡️ Environnement : Réduction de la pollution et diminution de la congestion en ville tout en augmentant la fréquentation des rues

➡️ Santé publique : Diminution des risques de maladies liées à la sédentarité et à la pollution et de fait des coûts induits pour les contribuables

➡️ Social : Augmentation des comportements sociaux

Concrètement les embouteillages à Londres coûtent chaque année £9,5 milliards. Pour chaque livre investie dans la promotion de la marche et du vélo le retour sur investissement pour l’économie britannique est de £13, et 1m² de stationnement vélo rapporte 5 fois plus que la même superficie dédiée au stationnement automobile ! 💷

Y a t-il besoin de plus arguments ?

Comment la Chine est en train de s’emparer du marché automobile grâce à la voiture électrique

Alors que le Japon, l’Europe Occidentale et les Etats-unis dominent la construction automobile depuis plus d’un siècle, le développement du véhicule électrique est en train de complètement changer la donne en faveur de la Chine.

➡️ La Chine n’a jamais pu rattraper son retard dans la maîtrise des moteurs thermiques. Le gouvernement chinois pousse les constructeurs à concentrer leurs efforts sur le VE. Moins complexe à concevoir et avec des technologies basées sur l’électronique, le VE est bien mieux adapté à l’expertise chinoise, forte de son expérience dans la fabrication de nos objets électroniques du quotidien.

➡️ La demande intérieure (au fort potentiel) est boostée par la politique restrictive pour obtenir une plaque d’immatriculation pour les véhicules thermiques, alors que cela est gratuit et rapide pour un VE.

➡️ Aujourd’hui, la Chine compte déjà plus de 500 entreprises de construction de VE et 5 des plus grosses entreprises au niveau mondial sont chinoises, même si Tesla a encore de l’avance.

Tous les astres sont alignés en faveur de la Chine et rien ne semble pouvoir l’arrêter dans sa conquête de cette technologie qui est en train de façonner notre mobilité pour le siècle à venir.

Libéralisation des liaisons Intercités

L’Etat vient d’annoncer le lancement de la préparation des appels d’offres pour les premières lignes de trains Intercités mises en concurrence. Si le contenu du cahier des charges reste pour l’instant un mystère, nous savons déjà que la contractualisation ne concernera que l’exploitation.🚃

➡️ Ces liaisons font parties des Trains d’Équilibre du Territoire (TET), autrement dit les lignes nationales non-TGV. Ils dépendent de l’Etat, qui subventionne leur exploitation comme c’est le cas pour les régions avec les TER.

➡️ Cette procédure est le premier jalon de la libéralisation voulue par Bruxelles pour le ferroviaire français. L’Etat semble avoir décidé de tester sur 2 lignes « non stratégiques » la procédure avant de l’appliquer à des lignes au trafic plus conséquent.

➡️ Il est prévu que les TET les moins importants soient transférés aux régions qui doivent elles aussi se lancer rapidement dans la mise en concurrence.

La libéralisation voulue par Bruxelles du ferroviaire français semble être pour la SNCF une opportunité de se séparer des lignes les plus coûteuses et de redresser ses finances. Reste à savoir comment les opérateurs potentiels y trouveront leur compte et quelles seront les conséquences du point de vue du service public ? 🚉

Réinventer Paris 2 et la mobilité

Anne Hidalgo vient d’annoncer les 20 lauréats 🏆 pour Réinventer Paris 2. Pour cette seconde occurrence, la Ville de Paris a mis à profit ce format concours pour relever le défi de la revalorisation d’espaces singuliers.

➡️ La mobilité d’hier n’est pas la mobilité de demain. D’un passé souvent lié une mobilité carbonée, les espaces sont réinventés pour proposer aussi des mobilités inclusives et alternatives. Il n’y a pas que les usages des sites qui doivent changer mais aussi leur accessibilité et les lauréats l’ont bien compris.

➡️ Le parking n’a clairement plus le vent en poupe à Paris et les lauréats l’ont compris aussi. Néanmoins, cette réalité doit encore faire son chemin auprès des promoteurs même si la rationalité économique les pousse dans ce sens.

➡️ La logistique urbaine redevient une vraie préoccupation. Les modes de consommation évoluent. Il est nécessaire de repenser l’acheminement des biens et plusieurs sites RP2 proposent des solutions pour recréer des petites plateformes logistiques aux abords de la capitale.

Si les critères de sélection des lauréats sont une bonne nouvelle pour la qualité de vie à Paris, il reste une interrogation sur la pérennité économique de ces projets et leur capacité à tenir leurs engagements sur le long terme ?

Ventes de SUV

Les chiffres du marché automobile confirment une tendance de fond : Depuis 10 ans la part des SUV dans la vente du véhicules neufs augmente, pour atteindre 36% pour l’année 2018 en France. Dans son dernier article, Mathieu Chassignet nous explique en quoi c’est un problème :

➡️ Favorisées par les constructeurs pour leurs marges bien plus conséquentes, les ventes de SUV se font au détriment de véhicules plus légers et moins imposants, sans parler des petites citadines en voie de disparition. 📈

➡️ En plus d’être plus polluant, leur gabarit imposant est une source de danger et un obstacle de plus au partage de la voirie, notamment avec les mobilités alternatives, et particulièrement en Europe où historiquement les rues sont déjà souvent étroites. 🚲🛴🚶‍♀️

➡️ S’il reste encore beaucoup de véhicules beaucoup plus légers en circulation, sur le long terme cette tendance, circonscrite pour l’instant aux revenus plus élevés, pourrait se diffuser via le marché de l’occasion et limiter le choix des ménages les plus modestes. 🚙🚙🚙

Ce n’est pas un hasard si les SUV sont devenus si populaires. Cette demande a été nourrie par des milliards investis dans la publicité, au détriment du développement de la voiture électrique autant que de celui d’une mobilité apaisée (pour ne prendre que quelques exemples).

Pour ne rien manquer de la prochaine sélection, inscrivez-vous à notre newsletter.

Commenter

%d blogueurs aiment cette page :