Le « dilemme du trolley »: en rire ou en pleurer ?

Le dilemme du trolley semble insoluble pour le véhicule autonome. Il interroge la conception des algorithmes et la responsabilité de ceux qui les mettent en oeuvre. À condition de prendre de la distance

Aujourd’hui je présentais en cours à mes étudiants quelques éléments introductifs sur la thématique du véhicule autonome, et ai abordé la question classique des problèmes éthiques soulevés par les algorithmes, qui les conçoit, avec quels biais, avec quels contrôles, etc… Le dilemme du trolley est un grand classique qui suscite 2 type de réactions (que l’on retrouve chez mes étudiants aussi bien que chez de nombreux professionnels) : 1/ C’est insoluble et va générer à terme de grandes difficultés d’acceptabilité 2/ tout ceci est théorique et éloigné des vrais problèmes.

La position n°1 est illustrée dans cette vidéo, et on trouve des approfondissements extrêmement utiles dans cet article de Wired exposant les différents travaux sur le sujet et cet autre qui aborde une difficulté pratique concrète rencontrée par Google et tous ceux qui expérimentent sur le terrain, entre éthique et responsabilité légale.

Pour résumer la position n°2, je n’ai rien trouvé de mieux que ce cartoon, très complet !

 

Dilemme du trolley véhicule autonome - En rire - 1

trolleyMadness2

Trolley Madness – Existential Comics

Commenter

%d blogueurs aiment cette page :