Qui est sérieux dans le développement des voitures autonomes ?

Quand on veut être pris au sérieux on doit donner des signes clairs de la stratégie qu’on entreprend. General Motors semble vouloir être pris au sérieux sur le véhicule autonome.
Quand il annonce sa prise de participation dans Lyft, il le fait sous l’angle de la mobilité autonome, même si à court terme c’est uniquement de mobilité personnelle à la demande dont il s’agit.
Ensuite il annonce des investissements significatifs et la mise en place d’une équipe d’ingénierie senior, en mettant à sa tête des managers reconnus, ayant du poids politique dans l’entreprise. Ce n’est pas un « side-project » si des gens ambitieux et talentueux dans l’entreprise se risquent dans l’aventure.
C’est encore mieux lorsqu’on peut s’appuyer sur un historique de coopération avec la recherche sur le sujet, comme la participation aux challenges DARPA de la grande époque.

Grand Challenge 2007 - GM et Carnegie Mellon - Source : Flickr

Grand Challenge 2007 – GM et Carnegie Mellon – Source : Flickr

General Motors me semble assez sérieux donc. D’autres constructeurs le sont aussi. Pour d’autres je m’interroge et j’attends de voir. Notamment ceux pour qui c’est un sujet « de rang 3 ». J’y reviendrai…

http://www.detroitnews.com/story/business/autos/general-motors/2016/01/29/gm-creating-new-product-team-autonomous-vehicles/79522418/

Commenter

%d blogueurs aiment cette page :