La #RATP équipera-t-elle ses #bus de capteurs de détection des piétons et #vélos ?

À Londres ils y travaillent déjà… Du moins ont-ils expérimenté une première génération de capteurs qui présentaient trop de faux positifs (éléments de mobilier urbain confondus avec des vélos / piétons), et réfléchissent à de nouvelles expérimentations avec de nouvelles générations de capteurs MobilEye. Ceux-ci ont la particularité de coupler des images vidéo à des algorithmes de Deep Learning pour analyser les images et classifier tous leurs objets.

Certes l’implémentation de la technologie n’est pas encore totalement au point : comment exploiter l’information au niveau du conducteur ou du bus lui-même (automatiquement) pour éviter une collision avec un piéton ou un vélo. Pourtant l’enjeu est important pour une ville comme Londres qui se donne comme objectif 2020 de diviser par 2 le nombre de tués dans ses rues.
Dans ces conditions l’investissement envisagé de 20 M€ environ pour « rétrofiter » (mettre à jour) l’ensemble des bus de la flotte peut paraître acceptable si la technologie permet d’atteindre les objectifs attendus.
À tel point que le maire de Londres, très engagé dans le projet, pourrait à terme contraindre les poids lourds à de tels équipements pour circuler dans Londres.
Tout l’enjeu est la maturité de la technologie et de son application. Si celle-ci permet de réduire drastiquement le nombre de tués dans des collisions en ville et de rendre plus sûres ces mêmes rues pour les cyclistes et les piétons, la bascule peut être très rapide, avec certains territoires très engagés qui exigeront bien plus quel n’équipe ment de véhicules neufs mais aussi le retrofit des équipements professionnels (bus et camions).

Et à Paris, que faisons-nous sur ce sujet ? Y a-t-il des expérimentations à la RATP et des projets de déploiement dans le cadre de BUS 2025 ? La Ville de Paris se saisir a-t-elle du sujet dans le cadre de son ambitieux « Plan Vélo » ? Après tout l’amélioration de la sécurité et la cohabitation des différents modes passe par de nombreuses mesures (réduction de la vitesse, augmentation du nombre de vélos en circulation, infrastructures), et les capteurs d’évitement pourraient très bientôt faire partie des solutions incontournables, quand bien même les chauffeurs pourraient être réticents sur ce sujet.

https://wtvox.com/internet-of-things-iot/london-buses-iot-sensors/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s