Le marché des scooters électriques « frémit »

Le sentez-vous vous parcourir l’échine cz frémissement ? Voyez plutôt…
« Le frémissement des ventes sourit également à Eccity Motocycles qui enregistre 28 immatriculations de son Artelec 670. »
Soyons optimistes, comme l’AVERE, qui se félicite qu’avec plus de 1800 ventes la barre ô combien symbolique des 1% de part de marché ait été brillamment franchie. Comme l’AVERE, nous pourrions nous féliciter de chiffres atones mais en progression de quelques points.

Soyons honnête aussi, ce chiffre n’est pas pire que celui des voitures électriques, le tout sans subventions. Il faut dire que le problème de ces scooters ce n’est pas qu’ils représentent déjà un gain de performance appréciable par rapport à l’existant. Le problème de ces scooters c’est que comme tous les scooters ils représentent un risque d’accidents graves importants, auxquels s’ajoutent une cohabitation « complexe » avec les autres usagers. Dans ces conditions difficile pour beaucoup de collectivités de soutenir financièrement ces véhicules. Soutenir les VAE (Vélos à Assistance Électrique) est plus naturel, on les comprend bien. Toutefois envisager des mécanismes incitatifs, voire coercitifs pour substituer aux scooters thermiques des modèles électriques pourrait avoir du sens, y compris d’un point de vue électoral.
Après tout, les scooters thermiques sont une véritable nuisance en ville, par le bruit dément qu’ils génèrent (surtout les « kéké » les soirs d’été) et ils génèrent une pollution aux particules tout à fait considérable.
Las, les constructeurs eux-mêmes ne semblent pas terriblement y croire ou le vouloir. Dommage…
http://www.avere-france.org/Site/Article/?article_id=6431&from_espace_adherent=0

Advertisements

2 réflexions sur “Le marché des scooters électriques « frémit »

    1. Tout à fait. Le prix est un problème pour l’acheteur (encore qu’il faudrait raisonner en coût complet – TCO).
      Donc il faut réfléchir à accélérer l’innovation pour diminuer le prix. À créer des conditions contraignantes qui favorisent l’électrique. Ou pourquoi pas des aides financières mais cela paraît difficile.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s