La voiture, objet numerique ?

Non seulement mettre du numérique dans la voiture. Mais faire émerger la voiture du numérique. Passer directement du fichier numérique au véhicule de série.

Du coup developer une voiture comme on développe du logiciel : par itérations. Chaque semaine ou chaque mois une nouvelle version optimisée, améliorée.

http://www.networkworld.com/article/3006666/internet-of-things/3d-printed-cars-will-speed-up-in-car-tech-development.html

Oui il y a des limites à cela aujourd’hui. Notamment d’homologation. Mais c’est bien la direction tracée par de nouveaux acteurs comme Local Motors. Un chemin qu’emprunteront aussi les constructeurs traditionnels à leur façon, à mesure qu’ils intégreront l’impression 3D à leurs processus de production.

Commenter

%d blogueurs aiment cette page :