Les autoroutes urbaines, c’est un peu comme les centrales nucléaires

Leur développement a profondément marqué le developpement des villes concernées (en particulier aux US), affectant leur morphologie et les fonctions urbaines (cela a conduit à la périurbanisation et la ghettoïsation de certains centre-villes). Les autoroutes urbaines, comme les centrales, ont apporté une forme de modernité et de developpement de nouveaux modes de vie, pour le meilleur comme pour le pire.
http://www.theatlantic.com/business/archive/2015/11/highways-destroyed-americas-cities/417789/

Comme les centrales nucléaires, les autoroutes urbaines ont une durée de vie finie et se pose alors la question de leur prolongation ou de leur déconstruction. Dans un cas, le statu quo par conservatisme, pour préserver une solution à des problèmes du passé. Dans l’autre un aggiornamento pour construire une ville différente, répondant aux enjeux contemporains : qualité de vie, proximité, mixité.

Et en France ? Aurait-on quelques boulevards ou autoroutes urbains à démonter ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s