BlaBlaCar au Brésil pour démontrer son universalisme

En s’attaquant à de nouveaux marchés aux contextes et cultures nettement différente de l’Europe continentale (Russie, Inde, Brésil) BlaBlaCar va passer le test de l’universalité de son modèle, au-delà de ses adaptations locales.
Le covoiturage à la BlaBlaCar permet-il de fonder une véritable World Company ? Les solutions de la mobilité sont-elles aussi universelles que les solutions du web et des réseaux sociaux ?

La réponse d’ici un an ou deux certainement.

http://live.lesechos.fr/57/021520515957.php#xtor=CS1-105

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s