BlaBlaCar au Brésil pour démontrer son universalisme

En s’attaquant à de nouveaux marchés aux contextes et cultures nettement différente de l’Europe continentale (Russie, Inde, Brésil) BlaBlaCar va passer le test de l’universalité de son modèle, au-delà de ses adaptations locales.
Le covoiturage à la BlaBlaCar permet-il de fonder une véritable World Company ? Les solutions de la mobilité sont-elles aussi universelles que les solutions du web et des réseaux sociaux ?

La réponse d’ici un an ou deux certainement.

http://live.lesechos.fr/57/021520515957.php#xtor=CS1-105

  1. […] en amont du voyage, de manière statique. La mission actuelle de BlaBlaCar est avant tout de déployer ce modèle à l’étranger et de développer des services et partenariats pour « monétiser » sa large […]

    Répondre

Commenter

%d blogueurs aiment cette page :