Quand Google fait rouler quelques Google Car entièrement autonomes en conditions réelles à Mountain View et alentours, pendant que Tesla utilise des dizaines de milliers de Tesla Model S équipés de la fonctionnalité Auto Pilot qui bien plus qu’une délégation de conduite partielle nourrit les algorithmes d’apprentissage du constructeur, une quinzaine de « constructeurs traditionnels » privilégié une « ville fantôme », MCity, où les tests ont lieu en environnement contrôlé.
https://youtu.be/Eurbzbp8VdY
Oui les deux approches ont leur intérêt et ne sont pas exclusives. Les constructeurs font aussi des tests sur route et Google cherche à simuler le fonctionnement de ses voitures dans des environnements de simulation. Mais elles révèlent surtout 2 cultures et 2 stratégies antagonistes. Une culture du contrôle et une stratégie de la continuité du côté des constructeurs. Une culture numérique et de la prise de risque couplée à une stratégie de rupture chez Google et Tesla.
http://www.voiture-autonome.net/constructeurs/ford-teste-voiture-sans-chauffeur-ville-fantome-399.html

  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s