Une éthique de responsabilité pour l’économie du partage

Constat : l’économie du partage est peut-être un mouvement aussi puissant que la mondialisation. Il suscite des controverses et débats éthiques tout aussi puissants.
http://qz.com/552694/theres-a-simple-step-airbnb-and-uber-can-take-to-make-the-sharing-economy-safer/

Solution proposée : s’inspirer des solutions éthiques trouvées par les grands groupes pour assumer leurs responsabilités. Ex : Uber a des « partenaires » mais peut exercer sa responsabilité en vérifiant le niveau de formation, la couverture as surnaturelle, le niveau de sécurité, etc… Comme IKEA avec ses fournisseurs.

Commenter

%d blogueurs aiment cette page :