Circulation alternée : Ils ont osé… le cynisme !

Alors que le pic de pollution aux particules fines et dioxydes d’azote dure depuis 10 jours sur l’Ile de France et de nombreuses agglomérations françaises en raison des conditions météorologiques, la circulation alternée a été imposée en Ile de France pour la première fois depuis 1999. Cette mesure doit permettre une diminution des concentrations des principaux polluants à court terme, sans régler les problèmes de fond à plus long terme.

OuiCar a essayé de profiter de la circulation alternée à paris
Récupération et cynisme chez OuiCar

En arrivant chez Deways ce matin, j’ai constaté l’afflux de demandes de membres recherchant un véhicule avec une plaque impaire pour circuler en Ile de France. Je me suis posé la question de la conduite à tenir, de la communication à avoir. Fallait-il aller jusqu’à proposer aux gens de louer / emprunter la voiture de leur voisin de plaque paire ou impaire dans les jours à venir afin de contourner les mesures prises ?

La décision fut de ne rien faire d’autre que servir nos clients, sans chercher à inciter nos membres à contourner les mesures préfectorales, parce que la priorité reste ces jours-ci de réduire le nombre de véhicules en circulation.

Ils l’ont fait…

Une communication opportuniste sur la circulation alternée

Drivy change son site afin d'exploiter le pic de pollution et la circulation alternée !
Drivy en circulation alternée

Ils, ce sont Drivy et OuiCar, ont flairé la belle affaire, le coup de comm et l’opération marketing faciles (ils ne sont pas les seuls à y avoir pensé !). Ils ont ajouté à la va-vite l’affichage des plaques « paire / impaire » sur leur site et ont écrit chacun un article de blog (Drivy et OuiCar) quasi-identiques, avec les mêmes éléments de langage sur le pic de pollution actuel et la circulation alternée : prenez les transports en commun, mais malgré tout, vous pourriez louer a voiture de votre voisin avec la bonne plaque ! Surtout s’il a une voiture électrique, même si on en a deux à vous proposer seulement…

Ils se sont dit : faisons comme covoiturage.fr en son temps, qui su exploiter l’épisode du volcan islandais, qui avait désorganisé les transports européens, pour faire la promotion de son service de covoiturage. À la seule différence que le covoiturage constituait une alternative qui rendait un véritable service, que sa promotion à l’occasion de circonstances exceptionnelles (ce fut le cas aussi à Manhattan l’an passé après la tempête) était positive.

Des véhicules polluants proposés sur Drivy et OuiCar

Beaucoup de voitures proposées sur Drivy et OuiCar sont vieilles et polluantes
Des voitures plutôt polluantes sur Drivy et OuiCar

La promotion facile de l’autopartage entre particuliers dans ces circonstances de pic de pollution est contre-productive et non éthique malgré les précautions oratoires : bien sûr ils vous recommandent de ne pas prendre de voiture, de faire du covoiturage, de prendre les transports en commun, etc… Et même de louer une de leurs voitures électriques ou hybrides autorisées à rouler. C’est là le comble du cynisme, puisque ces véhicules représentent aujourd’hui une goutte d’eau dans leur offre et qu’en guise de Renault ZOE ou Citroën C0 vous en serez quitte probablement pour une Clio de 1999 diesel pas très chère, puisque ce type de véhicules est omniprésent sur ces deux plateformes.

C’est bien là le coeur du problème. Ces deux plateformes se vantent d’avoir beaucoup de voitures (bien plus que la réalité d’ailleurs), mais la plupart d’entre elles sont vieilles (plus de dix ans) car d’autres plateformes d’autopartage comme Deways n’acceptent que des voitures de moins de 10 ans, bien moins polluantes, surtout pour les diesel !

Un comportement cynique et nuisible

Hors faire preuve de cynisme dans ces circonstances de pic de pollution, alors même que ladite pollution (aussi bien pendant les pics que la pollution diffuse toute l’année) est responsable de dizaines de milliers de morts prématurées, et bien davantage d’épisodes de maladies chroniques respiratoires traitées par les urgences, ce n’est pas responsable, et ce n’est pas respectueux de nos clients. Pire, cela nuit à l’ensemble du marché de l’autopartage (et c’est aussi l’objet de mon « coup de gueule ») en envoyant au grand public et aux responsables politiques le message suivant : l’autopartage vous permet de vous affranchir des mesures imposées pour réduire la pollution et de contourner les règlements, elle vous permet d’éviter de changer votre comportement, alors même que c’est la vocation de l’autopartage que de modifier nos comportements comme conducteurs de voiture.

Innover de manière responsable

L’innovation se doit d’être responsable, sinon elle est contestable et inquiétante. J’aime me rappeler cet enseignement de mon professeur à l’ESSEC @XavierPavie. Je me rends chaque jour davantage de la difficulté de la mettre en oeuvre lorsqu’on est en entreprise, « en responsabilité ». mais je me rends compte aussi qu’il faut s’y tenir si nous voulons que ce que nous créons soit plus qu’un succès, que ce soit un succès bénéfique à la société.

Si j’ai rejoint Deways voici 2 ans, c’est pour participer à un projet porteur de valeurs, pour changer (un petit peu) le monde, et non pour exploiter l’actualité de manière cynique pour gagner à tout prix quelques clients !

Mon coup marketing à moi, puisqu’apparemment il faut en avoir un, c’est de lancer un appel aux propriétaires de véhicules électriques : contactez-moi afin de rejoindre Deways et son programme dédié aux véhicules propres. Pour qu’au prochain pic de pollution, nous puissions réellement changer (un peu) le monde, mais de manière vertueuse et non pas cynique !

En l’absence de prolongation de la mesure de circulation alternée demain mardi, à quoi auront servi tout ce temps passé en modification et site web et communiqués de presse ? Ils auraient pu être utilisés de manière plus efficace et responsable…

OuiCar a modifié son site afin d'exploiter la circulation alternée à Paris ! Cynisme et opportunisme médiatique
OuICar modifie son site spécialement pour la circulation alternée : cela servira à quoi demain ?!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s